Actualités Aïcha Gril-Andas

Blog diététique Lyon

Qu’est-ce manger « normalement » ?

Qu’est-ce manger « normalement » ?

on 30 juillet 2018 in comportement alimentaire

Voici un article écrit par Catherine Moquin, Nutritionniste et formatrice pour le programme ÉquiLibre (au Québec). J’adhère totalement à sa façon de décrire ce qu’est « manger normalement » et j’accompagne mes patients pour les aider à retrouver cette sérénité et cette flexibilité vis-à-vis de l’alimentation.

 

Qu’est-ce manger « normalement » ?

« Combien de fois par semaine est-il correct de manger du dessert ? Je ne devrais pas manger autant de fois dans la journée… C’est quoi une portion normale ? ». Vous vous reconnaissez ?

Il s’agit de questions qui sont fréquemment posées en consultation.

En fait, j’ai souvent l’impression que mon plus grand défi en tant que nutritionniste clinicienne est d’aider les gens aux prises avec des enjeux avec la nourriture à retrouver des comportements alimentaires normaux. Gros défi ! Et, vous savez quoi ? Ces questions, je me les suis moi-même posées au fil de mes études en nutrition. Voici ce que je peux maintenant répondre : cela dépend ! Je le sais, ce genre de réponse peut être décevant parfois, mais voici quelques précisions.

 

Ça varie !

Il y a autant d’habitudes alimentaires différentes qu’il y a de personnes sur la terre ! Certaines ont la dent plus sucrée et d’autres, plus salée. Ainsi, il est normal de faire des choix en fonction de nos préférences ou de nos envies du moment. Certaines personnes mangent trois repas par jour et se sentent bien ainsi, alors que d’autres ont absolument besoin de collations pour passer la journée. Il est normal de s’adapter à nos signaux de faim en ajustant le nombre de fois lors desquelles on mange dans une journée. Certains ne peuvent se retenir de manger un peu plus de biscuits qu’à l’habitude lorsqu’ils sont chauds sortis du four (miam !), alors que d’autres préfèrent les garder pour étirer le plaisir ! Il est normal de ne pas tous réagir de la même façon selon les aliments, le moment, le contexte et même, d’une fois à l’autre… Peut-être pourrait-on relativiser cette ambition de vouloir manger parfaitement que plusieurs d’entre nous avons lorsqu’il est question de bien s’alimenter.

 

Le principe du « good enough diet »

Le « good enough diet » est un principe inspiré de celui du « good enough parent » (parent suffisamment bon) dont vous avez peut-être déjà entendu parler. Ce concept nous dit qu’il est impossible de manger de façon parfaite tout le temps, il s’agit plutôt de manger suffisamment bien dans l’ensemble ! Oui, c’est flou comme idée, mais déculpabilisant, n’est-ce pas ? Il serait irréaliste de vouloir manger de façon optimale tout le temps, mais attention : on ne met pas de côté les concepts de base d’une alimentation équilibrée ou de l’écoute des signaux de faim et de satiété pour autant. Cela veut seulement dire que, ce qui compte au fond, c’est votre moyenne et non pas les fois où vous ne mangez pas « comme vous l’auriez espéré » !

 

L’important, c’est de trouver VOTRE normalité

Vous aurez compris que manger normalement, c’est relatif pour chaque personne. C’est faire preuve de flexibilité, mais c’est aussi avoir une alimentation empreinte de liberté !

 

Source : http://monequilibre.ca/mon-alimentation/108-manger-normalement

Partagez...

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

vingt − 15 =